Propos insignifiants

Des livres et des écrivains, en toute légèreté.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Discorde autour d'Amélie Nothomb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LP de Savy
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Discorde autour d'Amélie Nothomb   Lun 28 Nov 2005 - 9:37

Merci à Nolwenn et à la liste Peplum.

"Je recopie un article consternant paru dans le Ouest France du jour" :

DISCORDE AUTOUR D AMELIE NOTHOMB

Quel droit de regard peuvent avoir les parents d'élèves sur le contenu de
l'enseignement ? Cette question s'est posée au lycée St Vincent où l'étude
d'un ouvrage d'Amélie Nothomb a suscité une très vive opposition de la part des parents de deux élèves.

lLe Goncourt des lycéeens, organisé à Rennes, est chaque année l'occasion de mesurer la demande de littérature contemporaine de la part des lycéens, des établissements publics comme privés. mais l'étude d'auteurs que le temps n'a pas encore consacrés fait parfois débat et même polémique. Ainsi au lycée Saint Vincent, où l'étude de l'ouvrage d'Amélie Nothomb "Stupeur et tremblements" donné lieu a des échanges "passionnés" entre parents, professeur et directeur.
La mère d'une des élève de la classe de seconde concernée rapporte que deux lycéennes ont boycotté le cours pendant une séance il y a un mois pour protester contre l'étude du livre. Leurs parents, par ailleurs délégués, ont fait des démarches dans le même esprit auprès de la hiérarchie de l'enseignement catholique, dénonçant un ouvrage blasphématoire qui inciterait au suicide. Le professeur de lettre avait pourtant annoncé à la réunion de rentrée parents-enseignants, sans susciter de réactions, que cet ouvrage serait étudié sous l'angle du rapport entre auteurs et médias. La plupart des parents ont manifesté leur soutien auprès du professeur, qui n'a pas cédé à la pression, explique cette mère d'élève, qui décrit un clivage marqué au sein de la classe : " C'est un cas d'anathème, juge-t-elle. Je n'aime pas Amélie Nothomb mais je trouve intéressant de pouvoir la critiquer. Ce n'est pas aux parents de dire quels livres enseigner, ou alors ou ne peut plus rien lire."

"Contresens"

Guy Pican, le directeur, a adressé pendant les vacances une lettre à tous
les parents, où il indique avoir reçu des avis "particulièrement tranchés et
parfois passionnés" et apporte son soutien au professeur de lettres.
Interrogé, Guy Pican évoque méprise et contresens sur le roman :"Il a été perçu comme blasphématoire et une incitation au suicide alors que le livre s'inscrit dans une culture orientale, l'auteur évoque la question de
l'altérité. Chez les adultes aussi il y a des contresens, favorisés par la
montée des fondamentalismes."Dans cette affaire, le directeur indique avoir agit, tout à la fois, dans le cadre des programmes de l'Education nationale et dans le respet du projet éducatif du lycée catholique. Ce qui est appliqué est " une procédure normale dans un lycée normal" : les deux élèves ont été sanctionnés pour avoir manqué le cours et non pour s'être opposés au livre, souligne le directeur, même si leur absence était liée à cette contestation. Sur l'appartenance des délégués, il souligne que l'Apel ( Association des parents de l"enseignement libre) organise ll'élection, mais n'est pas garante des élus.

(15/11/05)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Discorde autour d'Amélie Nothomb
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le fond bleu autour des textures qui veut pas être transparent sur DoomBuilder
» Les métiers autour de l'écriture...
» [CF] Discussions autour du CF 2010 des JCE à Poitiers, le 25-26 Juin
» Scénario : bataille autour du feu
» Autour du sapin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Propos insignifiants :: Archives :: Ecrivains :: Amélie Nothomb-
Sauter vers: