Propos insignifiants

Des livres et des écrivains, en toute légèreté.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La mort de George Painter

Aller en bas 
AuteurMessage
LP de Savy
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: La mort de George Painter   Dim 1 Jan 2006 - 18:21

George Painter, biographe de Proust, est mort

par Mathieu LINDON

Libération du jeudi 29 décembre 2005


S'il étudia aussi Gide et Chateaubriand, l'Anglais George Duncan Painter, qui vient de mourir à 91 ans, fut avant tout le biographe de Proust. Les deux tomes de son travail, parus en 1959 et 1965, furent traduits en 1966 au Mercure de France. C'était le premier ouvrage de cette envergure consacré à l'auteur de la Recherche et l'intrusion de la biographie à l'anglo-saxonne dans la littérature française. «Je n'ai pas inventé le moindre détail ; même lorsque je rapporte les termes d'une conversation, lorsque je décris l'état du ciel ou l'expression d'un visage à un moment donné, je n'avance rien qu'avec certitude», écrit George Painter dans sa préface. Le livre eut du succès, sans doute parce que, si long fût-il, il l'était moins qu'A la recherche du temps perdu, et qu'on gagnait du temps à lire cette biographie plutôt que Proust (qui est en outre coupable d'invention dans son roman). Dans sa nouvelle préface à l'édition en un seul volume de 1989, Painter qui, sans nier l'homosexualité de Proust, avait mis en avant ses aventures hétérosexuelles, se félicitait cependant que d'anciens habitués aient confirmé ses dires sur «"la maison" Jupien-Le Cuziat», tout en précisant que les modèles de la sonate de Vinteuil ne seraient pas juste César Franck et Debussy, «mais également l'Introduction et Allegro de Maurice Ravel». Painter fut un des premiers hérauts du fétichisme proustien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La mort de George Painter
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Propos insignifiants :: Archives :: Ailleurs-
Sauter vers: