Propos insignifiants

Des livres et des écrivains, en toute légèreté.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Entre les murs de François Bégaudeau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LP de Savy
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Entre les murs de François Bégaudeau   Ven 14 Avr 2006 - 21:18

Un prof au tableau d'honneur

Mohammed Aïssaoui

13 avril 2006 Figaro Littéraire

Surprenant succès du roman de François Bégaudeau, chez un éditeur réputé difficile, voire austère, qui raconte, avec humour, la vie dans un collège difficile.

C'est l'histoire dont rêvent tous les éditeurs: un roman, tiré au départ à 5000 exemplaires, rencontre un succès inattendu grâce au bouche-à-oreille, avant de décrocher une récompense littéraire (le prix France Culture-Télérama). Résultat: réimprimé à onze reprises, Entre les Murs s'est déjà écoulé à plus de 60000 exemplaires.

Le livre. Trois décors, dans un collège difficile du XIXe arrondissement, à Paris: la salle de cours, la salle des professeurs, et le conseil de classe. Le narrateur enseigne le français, il raconte ses relations avec les élèves et, un peu, avec ses collègues. La plupart des adolescents (tous, ou presque, issus de l'immigration) ont un rapport éloigné avec les subtilités de la langue de Molière. Un exemple, parmi tant d'autres? «Maria, tu peux expliquer ce que c'est une résurrection?», interroge l'enseignant. C'est Mohammed qui répond: «C'est quand par'emple un sportif il a perdu trois matchs et d'un coup il s'remet à gagner.» Le récit aurait pu tomber dans le pathos, la complainte, mille fois rabâchés dans ce genre de livre. Il n'en est rien: c'est vivant, drôle et ironique, par moment cruel, et les situations sont incroyablement bien restituées, presque visuelles. Cela n'empêche pas l'auteur de dresser, en filigrane, un tableau où la tension sociale est permanente. Dans ses dialogues, qui reprennent la manière de parler des collégiens, François Bégaudeau réussit à glisser une indéniable verve littéraire.

L'auteur. Comme son narrateur, François Bégaudeau, 35 ans, est professeur de français dans le collège qu'il décrit. Il est l'auteur de deux fictions Jouer juste et Dans la diagonale (chez Verticales), et d'une biographie romancée de Mick Jagger Naïve). Membre d'un groupe de rock, il est également chroniqueur aux Cahiers du cinéma.

Le succès. «C'est un livre alerte, vivant et facile à lire. Il n'est pas étonnant qu'il ait séduit un large public, explique Aliénor Mauvignier, responsable en littérature à la librairie toulousaine Ombres Blanches. Et d'ajouter: «J'ai l'impression qu'une majorité de lecteurs sont des enseignants ou en connaissent un, cela représente tout de même une population importante. Le récit a trouvé un véritable écho auprès des professeurs.» La libraire ajoute que le sujet traité par Bégaudeau est arrivé en pleine actualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Entre les murs de François Bégaudeau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Histoire] SE4M : Sims Entre 4 Murs
» Entre quatre murs | Jed
» DBZ CG : Série 10 française
» [Roman] L'ultime roman BIONICLE : Journey's End en français sur la NIE !
» Système d'échanges entre villes en mode solo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Propos insignifiants :: Archives :: Ecrivains :: Autres écrivains français-
Sauter vers: