Propos insignifiants

Des livres et des écrivains, en toute légèreté.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Roues carrées

Aller en bas 
AuteurMessage
Magnakaï
Langue pendue


Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Roues carrées   Mar 18 Juil 2006 - 1:40




Couverture de l'ultime recueil de nouvelles "Les roues carrées" sortie chez Fayard en août...

Extrait du site de Fayard

Philippe Muray, La Roue carrée
Suivie de Enculé, enculée, nouvelles
En coédition avec Les Belles Lettres

Attachée de presse : Caroline Babulle

« Muray, l’hilarité du désespoir.
Fidèle à Balzac qui pensait que la littérature a pour mission de décrire les désastres produits par les changements des mœurs, Philippe Muray est l’inlassable chroniqueur du désastre contemporain dont il a anticipé les singulières modalités. Passant du roman à la chronique, du poème à la chanson, il dévoile les énormités sous les pseudo évidences de la modernolâtrie ambiante. Formulée dès 1991 avec L’Empire du Bien et, plus encore, avec Après l’Histoire I et II, son hypothèse de la mutation anthropologique d’une humanité ayant renoncé à sa condition historique se vérifie chaque jour alors que les néo-individus présentent comme une mission sacrée la destruction du monde ancien. Mais à un monde qui ne prend rien tant au sérieux que les incongruités et autres fadaises qu’il sacre comme les avancées du Bien, à un monde qui se veut rebelle quand il n’est que platement conformiste, Muray oppose les armes de subversion massive que sont l’ironie et l’humour. Parler avec lui, c’est passer sans cesse de l’accablement à l’hilarité. Le lire aussi. »
Élisabeth Lévy
Derniers ouvrages parus :
Exorcismes spirituels III, Les Belles Lettres, 2002.
Minimum respect, Les Belles Lettres, 2003.
Festivus festivus, conversations avec Élisabeth Lévy, Fayard, 2005

Philippe Muray est décédé le 2 mars 2006.


Ces deux nouvelles destinées à la revue l’Atelier du Roman et qui devaient ouvrir un recueil plus abondant constituent deux « charges » éminemment drôles contre deux types de manifestations de la « modernité » et de la correction culturelles d’Homo festivus festivus :
La première, Une belle journée, à propos de la « Parade de la fierté adultère » – décalque de la Gay Pride et autres défilés de la Différence – est l’occasion d’un hommage rendu à Marjolaine Lebarbier, initiatrice de ladite manifestation et naturellement à l’origine de la création d’un Observatoire de l’adultérophobie et d’actions diverses et variées en faveur de l’adultéroparentalité. Son époux, Paul-Louis Lebarbier fait quant à lui métier de M. Bons offices, d’aplanir les conflits et dissiper les malentendus en toutes choses, c’est un homme de proximité organisant des Assises de la réappropriation locale. Quant à son amant, architecte futuriste, c’est l’inventeur de la Ville à pattes qui va au-devant des habitants et de leurs vœux.

La deuxième nouvelle, Enculé, Enculée, se présente, elle, sous forme d’une longue pétition protestant contre les menaces de censure planant sur les deux œuvres aux titres sus-cités d’un auteur déjà lauréat du Goncourt des lycéens pour Par derrière s’il te plaît. Du long et filandreux résumé de l’œuvre, on retient le thème exprimé par la question fondamentale : « Qu’est-ce que ça fait de vasectomiser le cocu dont on a baisé la femme ? »
On ne peut pas ne pas penser ici, bien sûr, à certains élans de pétitionnite aiguë à propos de livres sans aucun talent mais destinés à être promus à la faveur de menaces virtuelles d’interdiction suscitant des levées de boucliers contre les spectres de censeurs inexistants sauf dans l’esprit des promoteurs desdits ouvrages.
Pastiches de la prose « correcte » et de la pensée redondante et pléonasmique contemporaine, ces textes sont à se tordre – et à tordre le cou des modèles qu’ils visent.





En septembre sortira également Le Portatif....


Extrait du site de Fayard :


Inédit en coédition avec Les Belles Lettres

Attachée de presse : Caroline Babulle

Philippe Muray nous a quittés le 2 mars 2006. Il avait publié Festins Festins avec E. Lévy, en mars 2005 et Minimum Respect (Les Belles Lettres). Paraît aussi chez Fayard deux nouvelles posthumes : La Roue carrée et Enculés, Enculées.

Philippe Muray avait imaginé son vade-mecum : « En 1991, peu après avoir écrit L’Empire du Bien, j’ai entrepris de composer, à mes heures perdues, ce bref ‘dictionnaire’ intime où je voulais rassembler et confronter quelques notions qui m’étaient chères, certains de mes concepts préférés, et même deux ou trois néologismes qui sont le fruit des cogitations de ma vie. On trouvera aussi, dans ce dictionnaire, l’esquisse de quelques figures qui me tiennent à cœur (Jouvet, par exemple), mais auxquelles je n’ai jamais trouvé l’occasion de rendre hommage ailleurs. Le titre que je donne à cet ensemble est un hommage au Dictionnaire philosophique de Voltaire, surnommé Le Portatif par ses lecteurs (octobre 1997). »

On trouvera une bonne cinquantaine d’entrées (approbation ; art/artiste/intermittents ; Balzac ; Bébéphilie ; citoyen ; connaissance (fonction de) ; cardicole/cardicopolis ; corps ; culpabiline ; culture ; diaphanologie …) à la longueur fort variable, selon leur état d’avancement de leur écriture par Philippe Muray. Le dictionnaire est publié en l’état dans lequel l’a laissé l’écrivain. Inachevé, mais éloquent, il est un formidable document sur l’élaboration et l’évolution de sa pensée. En annexe, seront publiés quelques extraits tirés de son œuvre ultérieure, dans lesquels il a donné un prolongement aux concepts et notions qu’il propose dans Le Portatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnakaï
Langue pendue


Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Roues carrées   Lun 28 Aoû 2006 - 18:30

http://www.philippe-muray.com/

Un site au nom de Philippe Muray vient d'ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LP de Savy
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Roues carrées   Lun 28 Aoû 2006 - 18:52

J'ai sous les yeux Roues carrées qui comprend en fait trois nouvelles. Les deux premières sont celles qui ont été publiées dans l'Atelier du roman, la dernière "est publiée dans son état d'inachèvement" (précision de l'Editeur).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sébastien
Langue pendue


Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 07/04/2005

MessageSujet: Re: Roues carrées   Lun 28 Aoû 2006 - 19:12

J'ai vu 'Roues carrées' dans une librairie, l'ai feuilleté mais ne l'ai pas acheté. Plus tard peut-être. Cela dit, ce livre semble intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnakaï
Langue pendue


Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Roues carrées   Mer 30 Aoû 2006 - 17:07

En effet, ce recueil intitulé Roues carrées comporte 3 nouvelles.... J'ai bien apprécié la première histoire "Une belle journée" plus que la suivante "Enculés et enculées"... Quant à la dernière nouvelle inachevée (plus longue) "Comment je me suis arrêté", elle pousse le grotesque du moderne dans ses derniers retranchements avec l'ironie du desespoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Roues carrées   

Revenir en haut Aller en bas
 
Roues carrées
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recherche Roues pour Char du Chaos Battle
» Dans 24 heures, l'Australie pourrait sauver un million de kilomètres carrés d'océan
» Choix achat roues
» Pieds carré
» La trilogie de Karla (John Le Carré)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Propos insignifiants :: Archives :: Ecrivains :: Philippe Muray-
Sauter vers: