Propos insignifiants

Des livres et des écrivains, en toute légèreté.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 James Hawes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elisabeth
Nouveau


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: James Hawes   Jeu 26 Fév 2009 - 1:34

Pauvre Brian Marley !
Prof et père divorcé sans le sou, il participe pour le lucre et un peu de gloire à un jeu d’aventure retransmis en direct par Chanel seven.

Vainqueur durement éprouvé par plusieurs semaines dans une jungle hostile, le voilà, à présent, seul survivant suite au télescopage et à l’explosion des deux hélicoptères venus le rechercher. Les appareils contenaient l’équipe de télévision, les pilotes et le perdant.

Abandonné de tous, il est livré aux mâchoires puissantes des crocodiles, aux crochets affûtés des serpents venimeux et aux papattes dégingandées des araignées géantes et intrusives. Marley est persuadé qu’il vit, là, ses dernières heures. Il s’est emparé d’une caméra pour enregistrer un message d’adieu destiné à Tommy, son fils âgé de 3 ans et à sa presque petite amie, Consuella. Depuis le début de l’aventure, Marley entend une voix dans sa tête. En ce moment, elle lui intime l’ordre de mourir dignement. Elle le pousse et le guide sur les flancs d’une montagne pour qu’il puisse envoyer son funeste message. Marley évite des crocos, franchit une falaise et bascule de l’autre côté. Son corps chute entre les branchages, il atterrit dans les buissons. Brian reprend ses esprits peu à peu. Il s’imagine être enfin arrivé au paradis. Il relève la tête mais est assommé par … une balle de cricket ! A bout de force, Marley se laisse aller et sombre plusieurs jours dans état fiévreux. Il s’éveille petit à petit mais est devenu momentanément amnésique. Où est-il ? Qui sont ces gens ? Pourquoi lui demandent-ils si il est anglais ? Si l’Empire s’en est sorti face aux rouges ? De quelle guerre parlent-ils ? Comme cette femme aux boucles blondes est douce et séduisante !

Oh la la, je m’emporte et je pourrais bien tout vous révéler. Mais que dire ? Hum… Délicieusement anglais, cet ouvrage allie le cru et la « gentleman attitude », les anciennes gloires militaires et la réalité des déboires économiques de l’Angleterre. Dans ce livre, on trouve de l’honneur sous le chapeau, des trahisons médiatiques, des pseudos conspirateurs bolcheviques, des conservateurs mous, de l’amour platonique, du sexe, de la drogue chez les jeunes, des coupeurs de tête, Margaret Thatcher, des faits d’armes poussiéreux, des milliards de moustiques, des déceptions enfantines, de l’éducation populaire, bref des rebondissements et beaucoup, vraiment beaucoup de plaisir. C’est un livre à ne pas manquer et à partager autour de vous !



Pour le meilleur et pour l’empire /James Hawes
Traduit de l’anglais par Olivier Deparis
Paru en 2007 aux Ed. De l’Olivier, coll. Points (P1953)
Couv. Ill., 402 p, format de poche
Coût approximatif 7 € 50
ISBN 978-2-7578-0920-4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
James Hawes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CBC Radio, James Suckling/Veronique Rivest
» James Suckling quitte le Wine Spectator
» Pauvre James Suckling ;)
» [Terreur] Le survivant James Herbert!
» Bordeaux 2010 - Guide d'achat en primeur de James Suckling

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Propos insignifiants :: Archives :: Ecrivains :: Ecrivains anglais-
Sauter vers: