Propos insignifiants

Des livres et des écrivains, en toute légèreté.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Philippe Djian, Michel Houellebecq et la littérature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LP de Savy
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Philippe Djian, Michel Houellebecq et la littérature   Ven 8 Avr 2005 - 11:20

"Je pense qu'un bon écrivain doit faire tenir sa vision du monde, à un certain moment, dans une phrase. La phrase-monde, qui résumerait tout par son poids, sa taille, son rythme... il faut que je tende sans cesse vers cela. Un écrivain doit penser que chaque phrase qu'il écrit est la dernière !"

Philippe Djian, dans le magazine Topo d'avril 2005.

A la fin de l'entretien, il proclame qu'on ne devrait inviter que des écrivains dans les émissions littéraires et précise que, pour lui, Michel Houellebecq est plus un sociologue qu'un écrivain.

ps. Il n'aura pas fallu bien longtemps pour aborder Michel Houellebecq sur ce forum. Sera-ce bientôt le tour de Gabriel Matzneff ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien
Bavard


Nombre de messages : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/04/2005

MessageSujet: Re: Philippe Djian, Michel Houellebecq et la littérature   Ven 8 Avr 2005 - 12:52

La première citation est intéressante, même si pas très originale.

Ceci dit, je pense que Philippe Djian est, sinon un gros nul, en tout cas un auteur largement surestimé.

J'ai lu par exemple "Vers chez les blancs", je n'ai pas souvenir d'un livre aussi mauvais. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LP de Savy
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Philippe Djian, Michel Houellebecq et la littérature   Ven 8 Avr 2005 - 13:46

Avant de le lire, je ne pensais pas beaucoup de bien de Philippe Djian. Je n'étais pas venu à bout de "37,2 le matin". Il y a quelques mois, j'ai lu "Vers chez les blancs", que j'ai aimé. Comme quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LP de Savy
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Philippe Djian, Michel Houellebecq et la littérature   Sam 9 Avr 2005 - 15:23

Le livre de Djian à conseiller en priorité est sans doute Ardoise.

Quatrième de couverture :

"Il y a cette idée de devoir quelque chose. D'être redevable. D'avoir une ardoise quelque part. Et un jour, il faut régler ses comptes.
Ma dette, envers certains écrivains, ne sera jamais réglée. Je ne m'en acquitte que d'une faible part, aujourd'hui. D'un coeur joyeux."

Les écrivains dont il est question sont Salinger, Céline, Cendrars, Kerouac, Melville, Miller, Faulkner, Hemingway, Brautigan et Carver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Philippe Djian, Michel Houellebecq et la littérature   

Revenir en haut Aller en bas
 
Philippe Djian, Michel Houellebecq et la littérature
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Chemins de Khatovar : un forum de littérature Fantasy
» [Littérature] Troisième nouvelle pour Ser Dunk et l'Oeuf
» Douleur physique et littérature
» Battles, Olivier Revenu et Michel Houellebecq
» La symbolique du bestiaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Propos insignifiants :: Archives :: Ecrivains :: Autres écrivains français-
Sauter vers: