Propos insignifiants

Des livres et des écrivains, en toute légèreté.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un témoignage sur Michel Houellebecq

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LP de Savy
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Un témoignage sur Michel Houellebecq   Lun 8 Aoû 2005 - 22:53

Ma rencontre avec Houellebecq


"Il y a deux ans en vacances d'été, en Slovénie ( je ne m'étalerais pas sur le-pourquoi-du-comment nous étions au même endroit et au même moment ) dans un endroit complètement paumé, où il a plu des cordes deux semaines.

Le souvenir que j'ai de Houellebecq est celui d'un homme vraiment original. D'une intelligence surprenante et qui sort des associations de mots cyniques, déstabilisentes et drôles à la fois.

C'est aussi une personne extrêmement timide et qui ne sait pas du tout parler en public, terriblement mal à l'aise avec tout ce qui " beau " ou femmes.. il a plein de tics… et il est vraiment fascinant à observer…il donnait l'impression d'avoir cultiver une mauvaise image de lui-même pendant des années.

Bref, tout ça pour dire que je me suis retrouvée à parler avec lui. Plusieurs fois… On s'est croisé plusieurs fois. Il me fascinait vraiment, sa façon d'être mal à l'aise dans son corps, de bouger, de parler… tellement spécial… Et puis il sortait de ces phrases ! tellement drôle !

Bien entendu toutes mes copines se foutaient royalement de ma gueule…parce qu'il est vraiment spécial, et il fallait qu'il s'intéresse à moi… !!!!

Moi aussi je dois dire que j'avais les boules. Dès qu'il me voyait, il était tout… doux, mielleux .

C'est vraiment une personne à part, pour ceux qui ne l'ont jamais vu " bouger ". Regarder ça.

Je ne me souviens plus dans quel contexte mais un jour il me donne rancart à la piscine couverte du site, alors que jusqu'ici nous nous croisions. Piscine un peu hammam, hyper chaude, brumeuse avec vue sur la campagne slovène. J'espérais alors qu'il ne me draguait pas trop. Âgée alors de 22 ans et d'un maillot de bain rose, je marchais vers lui ; j'avais la sensation de ne pas faire partie du même monde, même si moi aussi je suis super calée en jeux mots subtiles et que j'ai de la discution… (mais si c'est vrai !).

Je ne savais pas ce que ça allait donner… oui, on s'entendait bien, moi plutôt de bonheur humeur et lui embrassant le négatif à bras ouvert.

( ces romans étant connus pour y avoir plein de mondes qui s'y sucident)

Je le retrouve à la piscine, il me regarde avec des grands yeux, une main devant la bouche, cachant une partie de son visage, les fesses posées sur un transat, les jambes croisées, visiblement très mal à l'aise et aussi…. en mode séduction ON. Aie.

J'avais envie de rire tellement ce n'était pas approprié d'être là comme ça avec lui.

On parle, il parle et je l'écoute. Il me parle un peu de lui, de l'Espagne.. Il éloigne tranquillement sa main devant la bouche, il se détend me dit-je.

Sûrement… tellement en tout cas qu'il me sort : "Une de mes héroïnes s'appelle ***... peut être que je vais tomber amoureux de mon héroïne… "

Le vacarme de la piscine s'est tue dans ma tête… " oh merde " je me suis dit.

Et au moment de partir, il me fit un espèce de smack de traviole, maladroit échappé de je ne sais où, qui atterrit plus ou moins sur mes lèvres.

Il ne s'est rien passé d'autre entre-nous à part ce smack raté et cette sensation bizarre d'avoir véçu un instant hors du temps.

Pour moi, c'était un gars hyper intelligent mais qui n'avait rien de sensuel à mes yeux donc voilà…

En rentrant des vacances je me suis intéressée à son œuvre, pris tous ces livres à la bibliothèque et commencé par Extension du domaine de la lutte.

A l'époque, je le connaissais juste de nom, mais je n'avais jamais lu aucuns de ses livres.

Je me suis arrêtée à ce livre, pour cause de cauchemars. En effet, Je fut alors éblouis par sa capacité à décrire et faire ressentir la dépression…. À tel point que vraiment je m'étais senti mal un moment…

Mais j'aimerais bien le revoir, je me demande s'il se souviens de son héroine du bord de la piscine. Moi en tout cas, je n'ai jamais oublié le smack le plus bizarre qu'il m'est arrivé de recevoir.

Son prochain livre La Possibilité d'une île sort en septembre et ça à l'air d'être un véritable évènement."

* comme moi


J'ai insisté pour recopier ce récit car Anouchka n'en voyait pas trop l'intérêt. Je le trouve plaisant et certains houellebecquiens peuvent y trouver leur compte.

http://www.monblog.ch/anouchka/?p=200507200740143#
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anouchka
Nouveau


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 08/08/2005

MessageSujet: Re: Un témoignage sur Michel Houellebecq   Jeu 11 Aoû 2005 - 11:17

drunken ohh... bah je ne pensais pas que tu allais le mettre en fait.... Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LP de Savy
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Un témoignage sur Michel Houellebecq   Sam 13 Aoû 2005 - 11:40

Si si... Et puis, à la sortie de La possibilité d'une île, ton témoignage sera peut-être très recherché !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un témoignage sur Michel Houellebecq   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un témoignage sur Michel Houellebecq
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Battles, Olivier Revenu et Michel Houellebecq
» Traité du Mont Saint Michel
» "la Naomi: Comment ca marche ? (Michel Chevalet)"
» Jean-michel du 59...
» Michel Daerden aime le foot ET la bière !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Propos insignifiants :: Archives :: Ecrivains :: Michel Houellebecq-
Sauter vers: